La bataille finale contre les forces du mal.
Bien que l'heure était à la fête, aucun d'entre eux ne savaient ce qui se tramait en enfer. Malgré que les fondateurs leurs aient parlé des risques, ils avaient ressuscités d'entre les morts de très puissants et anciens démons. Sans le savoir, ils venaient à eux seuls fait repartir la guerre entre les deux camps. Cole Turner, qui avait été l'un des anciens chefs des démons, avait bien l'intention de réussir cette fois, de détruire tous les Halliwell afin que les êtres maléfiques règnent enfin sur cette terre.
RèglementContexteAnnexesBottin des AvatarsPosts Vacants et ScénariosInvités
A savoir
22/12/2017 Ouverture du forum
Le p3 en fête
Intrigue 1 Magique; à venir
Intrigue 1 Non Magique; à venir
Contexte
Bien que l'heure était à la fête, aucun d'entre eux ne savaient ce qui se tramait en enfer. Malgré que les fondateurs leurs aient parlé des risques, ils avaient ressuscités d'entre les morts de très puissants et anciens démons. Sans le savoir, ils venaient à eux seuls fait repartir la guerre entre les deux camps. Cole Turner, qui avait été l'un des anciens chefs des démons, avait bien l'intention de réussir cette fois, de détruire tous les Halliwell afin que les êtres maléfiques règnent enfin sur cette terre.
Evénements
Intrigue 1 Magique; à venir
Intrigue 1 Non Magique; à venir
Charmed Ones
"je dois sauver le monde"... toujours cette bonne vieille excuse

Partagez|

shut up and let me help you. (james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 26/12/2017
Messages : 34
Métier : étudiante.
Puissance : 468


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: shut up and let me help you. (james) Lun 1 Jan - 19:43


JAMES & MELINDA
shut up and let me help you

Ta grande confiance envers les autres te perdra, un jour. Aider un démon, non mais quelle idée! Et si tes parents te voyaient présentement, ils te fusilleraient sur place et te gronderaient jusqu'à la fin des temps, même si tu es une adulte, maintenant. T'es encore leur princesse et pas qu'un peu. Tu t'es éclipsée avec James au Manoir, dans le grenier, plus précisément. Vous êtes vachement blessés, le combat a été rude. Qu'est-ce qu'il lui a pris de s'en prendre à cette démone, bien plus forte qu'eux deux? Tu soupires et le traîne sur le sofa le plus près de vous deux. Bouge pas. L'ordre est clair. T'es déjà sur les nerfs, t'es déjà extrêmement stressée à l'idée que des gens soient à la maison. T'as envie d'hurler mais tu l'fais pas, tu te tiens tranquille. L'épaule déchirée et sanglante, tu gémis et tu appelles le livre des ombres à toi, malgré la douleur que ce geste t'occassionnes. Tu regardes James, qui semble incertain de son arrivée ici. Ne tente rien qui pourrait occassionner ta mort prématurée et la tristesse de ma cousine, parce que sinon, je te ramène et je te tue moi-même. Tu expires encore un gémissement de douleur et tu essaies de trouver la formule que tu cherches, mais tu ne trouves rien, dans ton état. T'as trop mal, t'as trop de difficulté à te concentrer. Je vais tuer Peyton pour être tombée amoureuse d'un démon..., que tu soupires dans ta barbe inexistante, appelant à toi des médicaments pour soigner ton nouvel allié. Ça va faire mal, mon gars. T'as un certain sourire face à cette réalité, mais tu te contentes de le soigner et te tenter de couvrir du mieux ses blessures, alors que la tienne imbibe le sofa de sang alors que tu faiblis peu à peu.
AVENGEDINCHAINS



it's messy, it's complicated, but it's us against the world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 28/12/2017
Messages : 10
Puissance : 386


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: Re: shut up and let me help you. (james) Lun 1 Jan - 20:59

Un combat, voila la meilleure solution pour se faire des amis, c’était la phrase préférée de ma grand-mère quand elle m’expliqué son étrange amitié avec une banshee, alors qu’elle était une bonne sorcière. C’était exactement ce qui nous arrivait surement avec Mélinda. Elle m’avait suivi, et avait surpris un combat entre moi et la plus puissante des succubes, ma créatrice, Lilith. Le combat a été extrêmement rude et j’avais utilisé tout mon panel magique contre elle. Au moment ou Lilith avait visé Mélinda avec sa plus puissante boule d’énergie, je me suis interposé entre elle, refusant que la cousine de la femme que j’aimais plus que tout, sois blessée par ma faute. Nous avons quand même réussi à vaincre ma créatrice et pendant quelques secondes, j’ai bien cru que j’allais mourir ici, mais au moins, Peyton serait saine et sauf.

Mélinda n’a rien trouvé de mieux que nous téléporter dans le grenier des Halliwell, je la regardais dans les yeux avant de soupirer à sa menace plate. Je la regardais dans les yeux avant de murmurer malgré la douleur qui me lançais les côtes : « Ne t’inquiète, je crois que c’est toi qui a plus de soucis à te faire, à m’emmener dans le manoir » Je fus pris un éclat de rire, mais je serrais très vite les dents avant de la voir sortir pour revenir avec une trousse médicalement : « Tu crois vraiment que ça va m’aider ? »

« AIE !!! Espèce de sadique !! T’en a fait exprès » Elle venait de m’appliquer un truc sur ma blessure voulant me soigner, mais ça m’avait fait un mal de chien. Alors que je la laissé faire, j’ai remarqué la blessure qu’elle avait eu et surtout qui commençais à imbiber le sofa. Je me suis mordu la lèvre, pour me punir de ce que j’allais faire avant de lui prendre le bras avec force pour la coller contre moi. Mes lèvres se posèrent sur les siennes pendant quelques secondes avant qu’une légère fumée ne sorte de ma bouche pour rejoindre celle de la jeune sorcière.

Je ricanais en voyant sa tête déconfite du baiser, avant de la regardais dans les yeux : « Avant que tu ne me tue, regarde ta blessure » J’ai levé un doigt douloureux en direction de la blessure qui s’était refermé magiquement : « C’est un des pouvoirs très rares chez les incubes, on peut transmettre notre force vitale pour soigner » J’ai souris avant de me mordre la lèvre, car je me sentais de plus en plus mal, la blessure s’était à nouveau ouverte sous l’utilisation de mon pouvoir : « Dit à Peyton, que je l’aimerais à jamais et que même si je meurs, je veillerais toujours sur elle ». Petit à petit, un sourire s’est dessiné sur mon visage et je me suis évanoui sous la douleur de la blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 26/12/2017
Messages : 34
Métier : étudiante.
Puissance : 468


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: Re: shut up and let me help you. (james) Mer 3 Jan - 20:31


JAMES & MELINDA
shut up and let me help you

Croire que tous les démons pouvaient être bon. Qu'est-ce que t'es naïve, ma petite. T'y crois, en plus. T'y crois sincèrement. Si ta cousine l'aime, elle, une gamine de Coop et Phoebe, elle sait certainement ce qu'elle fait. Mais après, t'as un peu envie de déplorer la situation en pensant au bordel que Cole Turner a causé dans la vie de ta tante Phoebe. T'as tout lu à ce sujet dans le livre, tu connais leur histoire par coeur. T'as questionné tes parents à de multiples reprises ; et même ta tante Phoebe, lorsque t'en as finalement eu le courage. Elle t'en a parlé en long et en travers, en oubliant certainement des détails, mais tu connaissais l'essentiel. Elle était devenue une banshee, à cause de lui. Elle avait sombré dans le mal et s'était fait engrossée par sa faute, par une Source miniature. Heureusement, cette abomination était disparue de ce monde... que tu croyais.

Je vais gérer ma famille. Il faut te soigner avant de parler de tout ça. L'adrénaline est embarquée et toi, tu te soucies plus du mal et du sang qui s'écoule de ta plaie. L'homme en face de toi s'est projeté devant la boule d'énergie pour te sauver la vie, tu lui dois bien ça. Tu ris un peu lorsqu'il te dit que tu fais exprès de lui faire mal. C'est pour avoir séduit une Halliwell, crétin. Parce que ouais, franchement, t'aurais pu te passer du mélodramatique de l'histoire ; t'aimes pas ça tant que ça, le drame. T'aimes la bonne humeur, les roses, le joli, le beau... Pas le mauvais. T'avais pas autre chose à faire que de tomber amoureux de ma cousine? Et t'as quel âge, d'ailleurs? Bon sang, le bordel que ça va causer avec tatie Phoebe... Tu passes une main nerveuse dans tes cheveux souillés par le sang et la boue, et tu continues de panser les blessures du démon dans le silence. Pourquoi donc n'as-tu pas encore ton pouvoir de guérison, aussi?

Puis d'un coup, tu te sens mieux. Bien mieux. T'as l'impression que ta blessure est guérie et tu n'as pas tord. Tu es soulagée, tu n'as plus mal et le sang a arrêté de couler. Le démon s'exprime et tu l'écoutes attentivement, et tu restes silencieuse jusqu'à sa dernière phrase. James, si tu t'évanouis après avoir causé ce bordel, je te tue, putain. T'es pas une fille vulgaire, sauf quand t'es fâchée. Et là, tu réfléchis à la vitesse grand V pour trouver un moyen de soigner le démon qui se meure sous tes yeux. Bordel, bordel, Melinda, trouves cette foutue formule. Puis ton cerveau s'illumine et tu souris en prononçant les mots magiques. [Que l'objet de l'objection se transforme en rêve. Que le visible devienne invisible en cet instant. T'espères juste que ta formule pour faire disparaître les blessures fonctionne, les doigts croisés, attendant une action de la part de l'évanoui.
AVENGEDINCHAINS



it's messy, it's complicated, but it's us against the world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: shut up and let me help you. (james)

Revenir en haut Aller en bas

shut up and let me help you. (james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Ones :: Manoir Halliwell :: Le manoir Halliwell :: Le grenier-