La bataille finale contre les forces du mal.
Bien que l'heure était à la fête, aucun d'entre eux ne savaient ce qui se tramait en enfer. Malgré que les fondateurs leurs aient parlé des risques, ils avaient ressuscités d'entre les morts de très puissants et anciens démons. Sans le savoir, ils venaient à eux seuls fait repartir la guerre entre les deux camps. Cole Turner, qui avait été l'un des anciens chefs des démons, avait bien l'intention de réussir cette fois, de détruire tous les Halliwell afin que les êtres maléfiques règnent enfin sur cette terre.
RèglementContexteAnnexesBottin des AvatarsPosts Vacants et ScénariosInvités
A savoir
22/12/2017 Ouverture du forum
Le p3 en fête
Intrigue 1 Magique; à venir
Intrigue 1 Non Magique; à venir
Contexte
Bien que l'heure était à la fête, aucun d'entre eux ne savaient ce qui se tramait en enfer. Malgré que les fondateurs leurs aient parlé des risques, ils avaient ressuscités d'entre les morts de très puissants et anciens démons. Sans le savoir, ils venaient à eux seuls fait repartir la guerre entre les deux camps. Cole Turner, qui avait été l'un des anciens chefs des démons, avait bien l'intention de réussir cette fois, de détruire tous les Halliwell afin que les êtres maléfiques règnent enfin sur cette terre.
Evénements
Intrigue 1 Magique; à venir
Intrigue 1 Non Magique; à venir
Charmed Ones
"je dois sauver le monde"... toujours cette bonne vieille excuse

Partagez|

P'tit bobo | Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 27/12/2017
Messages : 27
Métier : Architecte
Puissance : 305


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: P'tit bobo | Privé Mer 27 Déc - 22:53

On lui avait dit d'attendre et cela faisait déjà plus de deux heures qu'il attendait. C'était ennuyant et, ne sachant pas encore combien de temps on allait le faire poireauter, Raven avait dû appeler le bureau pour annuler tous ses rendez-vous de la journée, qu'on ne l'attendît pas pour rien. Son excuse ? Il était aux urgences et attendait qu'on s'occupât de lui !

Plus tôt dans la journée, Raven s'était battu contre un démon... à mains nues. Tout avait été très vite. Il avait eu une vision pendant qu'il conduisait, il s'était arrêté dans une ruelle sombre et de fil en aiguille il s'était retrouvé à se battre contre un démon. Le combat avait tourné à son avantage ; il avait obligé la créature maléfique à battre en retraite.

Je me suis battu contre un démon en allant au boulot. Je vais bien, je te raconterai ce soir. Je t'aime mon chéri. ❤️


Raven avait envoyé un texto pour prévenir son mari, rien d'inhabituel, mais il avait omis de préciser qu'il s'était fait une entorse à un doigt de la main. Rien de bien grave, c'était surtout sa fierté de macho qui en avait pris un coup. Non seulement le démon avait réussi à s'enfuir, mais en plus il s'était tordu un doigt. La honte !

Ce n'était pas grave mais c'était douloureux, alors Raven avait décidé de faire un saut aux urgences où il espérait qu'on lui mette vite fait une attèle ou il ne savait quoi. Malheureusement, ce jour-là, les urgences étaient saturées, il y avait eu un accident de la route ou quelque chose comme ça. Alors Raven et son petit bobo de rien du tout devaient patienter.

À un moment, Raven sortit son portable pour prévenir son mari. Il commença à écrire un nouveau texto... puis il renonça. Le sorcier aurait sans doute pu passer en priorité grâce à son chéri. Après tout, il avait épousé le directeur de l'hôpital ! Mais ce n'était pas son genre. Esteban était probablement débordé et Raven ne voulait pas abuser de sa position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 25/12/2017
Messages : 307
Métier : Médecin et directeur de l'hôpital
Localisation : À l'hôpital
Puissance : 444


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: Re: P'tit bobo | Privé Jeu 28 Déc - 14:44

Ptit boboÊtre le directeur de l'hôpital n'était pas toujours facile et souvent ses journées se débutaient très tôt le matin pour ne se terminer que très tard. En toute honnêteté, il adorait son boulot, mais de passer des moments doux et amoureux avec Raven lui manquait terriblement. Pour l'heure, il n'avait pas encore eu le temps de regarder son téléphone, l'hôpital était engorgé de patient, sans parler des médecins et des infirmières qui n'étaient pas là car ils étaient malade, tout allait pour le mieux, vraiment. Alors qu'il se dirigeait a son bureau, une des infirmière de l'urgence l'arrêta pour lui annoncer que Raven attendait dans la salle d'attente. Tout de suite, il alla à son bureau, prit son téléphone et pu tout de suite voir le message de son mari.... Un démon..... pas encore. En plus qu'il n'avait pas été là pour le protéger.

Il se dirigea ensuite en direction de l'urgence, ou il alla rejoindre l'homme de sa vie. Sa blouse blanche et son calepin à la main, il allait s'occuper de lui en priorité, après tout, il y avait suffisamment de personnel pour l'heure.


-Monsieur Williams suivez moi s'il vous plait.

Il emmena son homme dans une petite pice d'Examination et une fois dans cette dernière, caché de tous, il l'embrasse langoureusement. Il s'ennuyait de lui comme pas possible et n'en pouvait plus de ne le voir que très peu.

-Bon allez je vais regarder ça. Il commença à toucher doucement la blessure pour voir ou avait mal son petit ami. Bon d'Après moi ce n'Est pas brisé, tu as de la chance, ce n'Est qu'une foulure, je vais te mettre une attelle, rien de grave une chance.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 27/12/2017
Messages : 27
Métier : Architecte
Puissance : 305


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: Re: P'tit bobo | Privé Jeu 28 Déc - 18:27

Une voix familière sortit Raven de ses pensées. C'était son mari ! Raven était si content de le voir qu'il se leva avec l'attention de se jeter au cou d'Esteban pour lui faire plein de baisers, mais son époux l'arrêta dans sa course en lui demandant de le suivre sur un ton formel. Esteban voulait rester professionnel et Raven joua le jeu : « Je vous suis, Docteur. » Dit-il d'une grosse voix virile, sans émotion.

Ce petit jeu ne dura pas très longtemps. Esteban le conduisit dans une pièce où ils se retrouvèrent isolés tous les deux et se jeta sur lui pour l'embrasser. Raven répondit à son baiser avec passion et, serrant Esteban dans ses bras pour le plaquer contre lui, il dévora la bouche de son mari avec toute la fougue qu'on lui connaissait. « Mmm... » Gémissait Raven dans sa barbe.

Si Esteban ne l'avait pas arrêté pour pouvoir ausculter son petit bobo, Raven lui aurait arraché ses vêtements pour lui faire l'amour. Et pendant que le médecin lui examiner le doigt, il en profita pour se remettre de ses émotions. Comme Raven le savait déjà, ce n'était qu'une foulure. C'était douloureux mais il n'y avait rien de cassé.

Esteban lui fit remarquer qu'il avait eu de la chance que ce ne fût pas plus grave. Raven n'était pas d'accord. Une femme l'avait surpris pendant qu'il se battait avec le démon et avait crier à l'aide ; le démon en avait profité pour filer. Raven avait essayé de le poursuivre, mais il s'était perdu dans un dédale de petites ruelles et le démon avait filé.

Néanmoins, il avait en effet eu de la chance dans sa malchance. Cette mésaventure lui avait permis de voir son époux. « Oui, je suis l'homme le plus chanceux du monde... » Dit-il sans ironie, tandis qu'un sourire plein de tendresse se dessinait sur ses lèvres. Oui il en avait de la chance ; il avait épousé l'homme le plus beau, le plus gentil, le plus brillant... et le plus sexy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 25/12/2017
Messages : 307
Métier : Médecin et directeur de l'hôpital
Localisation : À l'hôpital
Puissance : 444


Feuille de personnage
Relations:
Pouvoirs:
Objets:

MessageSujet: Re: P'tit bobo | Privé Mer 3 Jan - 23:41

Ptit boboÀ l'amour quel sentiment grisant, mais à la fois stressant. Non ce n'est pas d'être en couple qui stressait Esteban, mais bien l'idée de pouvoir perdre Raven et pire encore quand c'est au dépend des êtres maléfiques. Si Esteban avait la chance, il agirait comme garde du corps pour l'homme de sa vie, mais malheureusement, son emploi du temps ne lui permettait pas de faire ce genre de folie, après tout, diriger l'hôpital n'était pas chose facile et ça lui prenait un temps fou.

Dès que Raven se mit à sourire avec amour et tendresse, Esteban senti son coeur fondre. Cet homme était parfait, il avait tout, la beauté, l'intelligence, une grande carrière. Si seulement les parents du médecin était là pour voir ça, peut-être finirait-il heureux pour lui? Sans rien ne lui répondre, il lui fit signe d'attendre une minute et alla chercher un attelle, qui lui installa afin que son poignet ne bouge plus et que sa moins soit stable sans possibilité de bouger. Certes, ce ne serait sans doute pas plaisant pour lui, mais il n'avait pas le choix.  


-Dieux que tu es beau ça n'a pas de bon sens, tu dois cesser de me regarder avec ce sourire et cet amour dans les yeux, tu m'empêches de faire mon travail quand tu fais ça. Sais-tu à quel point je t'aime, non mais c'est fou quand même. Nous sommes ensemble depuis quelques années et l'amour est toujours présent. La prochaine fois qu'un démon t'attaque tu prend la fuite s'il te plait. Je sais qu'en homme virile que tu es tu voudrais pouvoir te défendre toi même, mais compte une boule de feu tes beaux bras musclés ne servent à rien.

Tout en disant sa dernière phrase, il passait ses mains au tour de son petit. Son intention était-elle de l'enlacer et de l'aimer pendant un long moment, non, quoi que ce n'était pas l'envie qui manquait. Il avait simplement pris son petit calepin de prescription sur le bureau en arrière de lui. Et il sorti un stylo de la poche de sa veste et se mis à écrire. Puis, il déchira le papier de sur le calepin et tout en lui donnant il lui mentionna:

-Voilà des anti douleurs, à prendre au besoin, vous devez garder votre attelle pendant deux semaines et faites attention je le serai si vous ne respecter pas ces règles et les médicaments ce sont des pilules pas des bonbons.

Bien sûr suite à ces fausses recommandations, il ne pu s'empêcher de montrer un large sourire. La vérité était que peu importe ce qu'il allait arriver, Esteban serait toujours là pour le soigner et lui venir en aide.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P'tit bobo | Privé

Revenir en haut Aller en bas

P'tit bobo | Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Ones :: San Francisco :: Les lieux importants :: L'hôpital-